Poésie et arts visuels

En 2016, Sandra réalise des tableaux -portraits évoquant la poésie de David Goudreault. Une oeuvre fait la page couverture du recueil ''Testament de naissance''.

Inspirée de l’œuvre poétique de Denis Parent, Sandra fait émerger de son propre univers un spectacle aquatique et fantastique grandiose, accompagné de vers et de fragments de l’écrivain sur les oeuvres. En 2009, elle peint la série Peauquatique, fortement chargée d’éléments et de symbolisme --des toiles naviguant dans l’imaginaire créée par l’artiste sur des éléments exploités auparavant dans d’autres œuvres.

La même année, elle peint une série de dessins et de tableaux à la détrempe à l’oeuf, dans son atelier, à l’époque, situé à La Nef (une église reconvertie en centre d’art), abordant l’oiseau mort. L’écrivain Denis Parent décide de réécrire un texte qui raconte le suicide d’un poète ne pouvant atteindre que par la mort (l’invisible) la poésie authentique (l’amour) : Le Projet des oiseaux. Cela donne un corpus poétique et artistique intéressant qui sera publié notamment dans le Tact 2.

En 2011, en compagnie de Denis Parent et de Normand Achim, ils lancent un tabloïde couleur sur la poésie dans lequel on retrouve plusieurs de ses oeuvres. En 2012, un second numéro est publité. La revue poésies et arts visuels TACT est distribuée gratuitement, sans publicité.